System'D - Association
Carnaval de Cholet

Tout sur System’D , Les Actualités du Carnaval de Cholet, Photos et Videos! (Qui sommes nous ?)

La soudure

Les carnavaliers, les soudures et la nuit

Depuis 2020, les feux de la Nuit de la Soudure étaient éteints. Un lourd silence avait succédé au vacarme des scies. Enfin, en cette année 2022, un peu comme la Belle au Bois dormant émergeant de son sommeil, les carnavaliers ont fait la soudure entre la nuit du 21 au 22 février 2020 et la nuit du 11 au 12 mars 2022.

Dans la construction navale, au cours de la première partie du vingtième siècle, les soudeurs opéraient essentiellement la nuit pour éviter les changements d’hygrométrie et les variations des températures extérieures diurnes qui pouvaient altérer la fiabilité de leur travail. Ils obtenaient ainsi des soudures de grande qualité, capables de subir de fortes contraintes, sans risque de ruptures a posteriori. C’est dire assez la qualité des réalisations de cette nuit de mars à Cholet.

Les carnavaliers, les soudures et l’art

La soudure et la découpe manuelles (devenues rares dans l’industrie) s’apparentent à l’art de la sculpture. Les carnavaliers en savent quelque chose. Tout au long de la construction des chars, leurs jours et leurs nuits étincellent de leurs scies étincelantes et de leurs arcs en fusion pour inventer des formes et des volumes inédits.

Les carnavaliers de Granville ont tenté l’expérience dès 2004 : concevoir des objets à partir d’éléments hétéroclites puisés dans une benne.  L’amicale des carnavaliers de Cholet a pris l’initiative de suivre la même voie en 2019. En 2022, un thème commun a donc réuni les soudeurs bénévoles de toutes les équipes au meilleur de leurs talents de créateurs (qui ont plus d’une corde à leur « arc ») : les fables de Jean de la Fontaine.

Les carnavaliers, les soudures et l’humanisme

L’objectif de l’amicale n’est pas seulement la création en un temps très court d’œuvres originales. C’est aussi l’objectif d’offrir le fruit de la vente publique aux enchères de ces réalisations à une association caritative.

Public et carnavaliers se retrouvent donc dans la même intention que celle qui avait prévalu autrefois avec le char de la Charité, mais à présent, avec la performance d’une dimension non seulement humaniste mais aussi esthétique. En 2022 : Mécénat Cholet-Hôpital, pour une action auprès des adolescents hospitalisés.

Reportage : Bernard

Attention : Le chargement de la page peut prendre un peu de temps.

Galerie photos 1 – La nuit tombe, tels des oiseaux de nuit, les carnavaliers se lèvent…

Galerie photos 2 – Jusqu’au bout de la nuit…

Galerie photos 3 – L’art de donner une seconde vie à des cocottes-minutes et toutes sortes de ferrailles. Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?

Galeries photos 4 et 5 – Les œuvres exposées

  • La cigale et la fourmi
  • Le renard et la cigogne
  • Le lion et le rat
  • Le lièvre et la tortue
  • Le corbeau et le renard
  • La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf
  • Le héron
  • Le lion s’en va-t-en guerre
  • Le chêne et le roseau

À qui ira le plus vite à mettre le bon titre sur chacune des œuvres présentées…

La vente aux enchères du dimanche 13 mars 2022 dans le prochain article : Portes Ouvertes.

Auteur: La rédaction

Partager sur

1 Commentaire

  1. Je savais que les constructeurs avaient de l’imagination et du talent maintenant j’en suis sure !!!!
    Bravo, quelle qualité et quelle énergie !
    Bravo les artistes !

    Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.