System'D - Association
Carnaval de Cholet

Tout sur System’D , Les Actualités du Carnaval de Cholet, Photos et Videos! (Qui sommes nous ?)

1955 Le Père « STOP » de la mi-Carême de Cholet

Voici « Le Père STOP ».

38e Mi-Carême 20 Mars 1955 

Non, il ne s’agit pas du panneau « stop » mais des feux de signalisation.

Bien avant 1955, il existait déjà des feux rouges à l’abord des passages à niveau. D’ailleurs ils n’ont pas changé, certains d’entre eux sont toujours aussi faiblards.

1955

Mais c’est au milieu des années 50, bien qu’ils soient déjà d’invention ancienne, que commencent à fleurir dans les carrefours des villes françaises les feux de signalisation tricolores. Et la ville de Cholet va même en être équipée avant Angers !

Cette nouvelle contrainte, qui n’est pas la dernière, est observée avec ironie par la population. Les détracteurs ont leur avis là-dessus.

Alors, il est logique d’en faire un char de carnaval : Le Père STOP, char du Comité qui sera brûlé ce soir-là à la fin de la « Marche au bûcher ».

Ce n’est pourtant pas conseillé de « brûler » un feu rouge. Oui, mais en 1955, il n’y avait pas encore de radar au coin des rues…

Photos N et B : 1955 Archives amicale des carnavaliers de Cholet.

Photos couleur : Photos d’écran du film 9,5 de Pierre Trumeau – Ayant-droit Gilles Caillaud – CICLIC

Sur la droite de la quatrième photo, devant le magasin PRISUNIC et derrière les grosses têtes qui défilent, les premiers feux de signalisation tricolores de Cholet.

Le Père STOP n’est pas parti en fumée sans nous laisser son fils : Albert, le héros du char System’D 2014 !

Les feux de signalisation en chanson

Voici ce qu’on trouve à la page 12 du programme de la Mi-Carême du 20 Mars 1955 : la chanson du PÈRE STOP,
chanson dont on admirera la poésie, qui devait se chanter sur l’air de « Viens Poupoule ».

À noter que dans cette version originale, clignotent était écrit avec deux t. Une spécialité toute choletaise, sans doute.

À propos du panneau « Stop », il est intéressant de signaler que les Français ont opté pour un mot anglo-saxon alors que les Québécois sont restés fidèles au mot francophone : « Arrêt », ou opté pour les deux à la fois si d’aventure les usagers de la route ne comprennent pas le français !

En France, le code de la route précise : Le panneau STOP AB4 indique les intersections où les conducteurs doivent marquer un temps d’arrêt. 

Photos au Québec : Romuald

Photo titre : Photolia

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *