System'D - Association
Carnaval de Cholet

Tout sur System’D , Les Actualités du Carnaval de Cholet, Photos et Videos ! (Qui sommes nous ?)

Théodora et les carnavaliers

Nuit de la soudure 22 23 février 2019

Bénévolat et solidarité

Grande première pour les carnavaliers bénévoles de Cholet : la création de structures métalliques inédites et inspirées de l’œuvre de Jules Verne, à partir de ferrailles destinées au recyclage. Ces structures impressionnantes ont été vendues aux enchères dimanche soir 24 février, au profit de l’association Théodora.

La vocation de l’association Théodora est d’apporter la joie auprès des enfants dans les hôpitaux et les institutions spécialisées.

 

 

 

 

Une nuit aussi mémorable qu’un carnaval nocturne

Sous des barnums disposés par la ville de Cholet, alimentés en électricité  pour les soudeurs et parfaitement éclairés dans une partie du parking sécurisé devant leur atelier, les carnavaliers se sont répartis  en dix binômes pour affronter ce nouveau challenge, soit vingt-cinq carnavaliers, puisqu’il était possible d’avoir un remplaçant pendant la nuit et que cinq équipes ont mis à profit ce petit point de règlement.

La sculpture métallique la plus « rapide » s’est terminée vers 3h 30, la plus « lente » vers 11h 30 le samedi matin.
Certaines équipes avaient un plan très précis de leur future réalisation et s’y sont tenues. D’autres ont dû changer d’orientation dès le début ou en cours de nuit, faute d’avoir trouvé les matériaux nécessaires pour mener à bien leur plan initial.

Pendant toute la nuit, dans un bruit d’enfer, devant un public réjoui et ébahi ne ménageant pas ses encouragements, les carnavaliers ont relevé le défi dans une ambiance des plus amicales, sans aucun esprit compétitif, mais au contraire avec beaucoup de curiosité et d’intérêt envers le travail des collègues.

Au final, dix créations très différentes les unes des autres, certaines très volumineuses, d’autres plus petites mais très détaillées.

Photos de la nuit de la soudure, des réalisation et des enchères dans de prochains articles.

Cliquer sur ce lien Ouest France : article, photos, commentaires et réactions des carnavaliers 

La vente aux enchères

Dimanche, à partir de 17h, au milieu d’une foule assemblée autour des réalisations des carnavaliers, a commencé la vente aux enchères comme il s’en produit rarement, puisque celle-ci s’est déroulée en extérieur et menée par un huissier venu spécialement et gracieusement, maître Bernesse.

La vente aux enchères des sculptures métalliques a rapporté 1 800€ au total. Elle s’est étagée de 50€ à 520€ pour un Nautilus tout luisant sous le soleil, en passant par 60€, 70€, 160€, 190€, 210€ et 430€.
La somme totale récoltée est reversée intégralement à l’association Théodora, ce qui va lui permettre d’offrir 5 demi-journées de distraction avec des clowns pour les enfants malades de l’hôpital de Cholet.

De ce premier résultat, les carnavaliers sont très fiers. Les vingt-cinq sculpteurs noctambules l’apprécient particulièrement. Un retour sur cette nouvelle expérience fera l’objet  d’un suivi prochainement, d’où émergeront probablement des pistes sur les suites à donner à cette aventure particulièrement créatrice, où se révèlent des talents insoupçonnés.

D’habitude les assemblages métalliques, et donc  le travail des soudeurs, se font discrets dans la structure des chars, puisqu’ils sont recouverts par leur habillage décoratif. Ici, pas de contraintes : L’assemblage et la soudure donnent directement vie à des œuvres accomplies qui s’avèrent en elles-mêmes originales et esthétiques au final.

Photo, texte : Courrier de l’Ouest 19 février 2019

 

Auteur: La rédaction

Partager sur

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *