System'D - Association
Carnaval de Cholet

Tout sur System’D , Les Actualités du Carnaval de Cholet, Photos et Videos! (Qui sommes nous ?)

La nuit des tartiflettes

Aux limites de l’endurance 

C’est de tradition que la veille des portes ouvertes, les carnavaliers cessent la construction des chars et se préparent une solide collation festive jusqu’au bout de la nuit. Cette année, comme en 2018, les Portes ouvertes ont commencé le samedi midi. S’y est ajoutée une nouvelle tradition, la nuit de la soudure, qui a occupé toute la nuit du 22 au 23 février et une grande partie de la matinée du samedi. Forcément, on y laisse quelques plumes…

Après l’élection des ambassadrices, la nuit de la soudure, le matin des soudeurs, la première partie des Portes ouvertes, la grande famille des carnavalières et des carnavaliers se retrouve donc à la nuit tombante du samedi 23 février pour partager de délicieuses tartiflettes.

Les avantages de la tartiflette, ça réchauffe, ça réconforte… Si ça nourrit bien, ça n’empêche pas d’avoir une insatiable envie de dormir quand on est debout à bourlinguer depuis le vendredi matin. Alors, même si cette nuit d’amitié était appréciable, cette deuxième nuit blanche n’a pas été complète pour tout le monde.

Samedi midi et dimanche midi, chaque équipe a quitté son petit salon situé derrière la case du char et profité du soleil pour s’installer autour de l’atelier et faire une pause, tout en allumant le barbecue, malgré le vent d’est vif et piquant. Le carnaval a aussi cette vertu de donner de l’appétit…

Prochain article : suite des Portes ouvertes dans « la saison des carnavals ».

6temdassos.fr Mode d’emploi.

Auteur: La rédaction

Partager sur

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *