System'D - Association
Carnaval de Cholet

Tout sur System’D , Les Actualités du Carnaval de Cholet, Photos et Videos! (Qui sommes nous ?)

Cette foule, c’était avant… !

Quatrième partie du voyage parmi la foule du carnaval de Cholet

Depuis 2015, des blocs de béton, des engins de travaux publics en travers des rues délimitent le secteur de la fête d’une autre manière qu’à l’époque où l’entrée au carnaval était payante. Des soldats en armes précèdent le défilé… Faisant abstraction de ces contraintes nécessaires à la sécurité, voici cette foule, c’était avant le confinement de la population en 2020.

Cette foule, c’était avant l’épidémie

Le parcours est plus court qu’au temps de la mi-carême, ce qui offre tout le loisir d’apprécier musiques, groupes et chars qui défilent lentement. Cependant, il n’est pas toujours facile de trouver une place pour apprécier le spectacle et les trottoirs sont largement débordés.

  • Photo 1 : 11 avril 2010 – Au passage du char de System’D – « La Cité des Dragons », boulevard de la Victoire
  • Photo 2 : 14 juin 2016 – La foule descend vers la place du 8 mai après le passage du carnaval. Sans trop chercher, vous trouverez sur cette photo l’auteur de ces lignes.
  • Photo 3 : La foule du carnaval de nuit  8 avril 2017 – boulevard de la Victoire
  • Photo 4 : La foule du carnaval de nuit  8 avril 2017 – boulevard de la Victoire
  • Photo 5 : 7 avril 2019 – Spectatrices et spectateurs du carnaval de jour – boulevard de la Victoire
  • Photo 6 : 7 avril 2019 – Spectatrices et spectateurs du carnaval de jour – boulevard de la Victoire
  • Photo 7 : 7 avril 2019 – Spectatrices et spectateurs du carnaval de jour – boulevard de la Victoire

Photos Romuald / Bernard

Des chapeaux de paille, capuches, perruques, maquillages, c’est stylé !

Plus besoin d’arborer les beaux habits du dimanche comme autrefois. Des casquettes, des chapeaux de paille mais surtout des capuches, quel que soit le temps. Les sacs à dos ont remplacé les sacs a main.

Venir déguisé, c’est la cerise sur le gâteau (il n’y a pas que les enfants) : perruques aux couleurs vives, chemises à carreaux et maquillages outranciers !

  • Photo 1 : Spectatrices et spectateurs du carnaval de jour 7 avril 2019 -en bas du boulevard de la Victoire (Photo Romuald)
  • Photo 2 : Joyeux public du carnaval de jour 7 avril 2019 – rue du Paradis (Photo Bernard)

Smartphones et tablettes

Au passage du défilé, s’ajoutent aux caméras et appareils-photos traditionnels, les téléphones portables. Ils émergent de la foule et les selfies ne manqueront pas devant les chars. Et les déclics continuent quand les chars sont exposés. La nuit ce sont des centaines de lucioles électroniques qui s’allument pour des myriades de photographies dont la plupart éphémères et vite oubliées.

Confettis et bombinettes

Le ramassage des confettis est une activité très prisée, une sorte de recyclage en quelque sorte de bouts de papier déjà recyclés. Et pour les conserver (parfois jusqu’au prochain carnaval) des pochettes en plastique de toutes sortes.

Des bombes à fil synthétiques ont remplacé les serpentins en papier (Il fallait être adroit pour les lancer), mais leur prix s’envolent comme les fils. Quant la mousse à raser, ce n’est plus trop d’actualité.

Un mauvais film (par Bernard)

Et après ?

Bientôt, une bonne nouvelle…

Prochain article sur le thème du Moulin Rouge.

Auteur: La rédaction

Partager sur

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *