System'D - Association
Carnaval de Cholet

Tout sur System’D , Les Actualités du Carnaval de Cholet, Photos et Videos ! (Qui sommes nous ?)

Les confetti belges

Des carnavals belges interdits de confetti.

Confetti…

Définition de Larousse : Mince rondelle de papier coloré qu’on lance par poignées lors de certaines festivités (carnaval). Et au pluriel, il est possible d’ajouter un « s » en français.

Confetti c’est le pluriel de confetto en italien et ce mot signifie quelque chose comme « dragée ».

Mais comme les dragées sont des bonbons goûteux et coûteux, les fêtards se contentaient autrefois de jeter des boules de plâtre. Aïe ! ça devait faire mal de les prendre en pleine poire… Aujourd’hui, les confetti sont le plus souvent découpés dans du papier recyclé. Les fabriquer à partir de papier biodégradable serait presque aussi cher que de lancer des dragées…

C’est le temps des carnavals, plus particulièrement en Belgique, en Allemagne et dans le nord de la France. Alors, les vendeurs de confetti devraient se frotter les mains. Eh bien, non !

Patatras ! voilà que nos amis belges bannissent les confetti  de leurs carnavals. Mais est-il donc possible de fêter Carnaval sans confetti ? Ce n’est ni une farce belge ni un poisson d’avril, puisque nous sommes en février.

« Hélécine, dans le Brabant Wallon, a mis fin à la tradition des confettis lors du carnaval. Cette décision a fait des émules puisque 57 communes flamandes ont interdit les lancers de confettis. Certaines sont plus conciliantes. À Menin par exemple en Flandre-Occidentale, on peut toujours en lancer mais seulement au tout début du cortège car « les confettis, c’est encore l’âme du carnaval » explique Laurent Coppens, un échevin de Menin. »

Les causes de cette interdiction ? la pollution des égouts et le balayage qui n’est pas gratuit. Cependant, la résistance s’organise :

À Binche, on a clairement fait son choix : ce sera avec confettis ou pas de carnaval du tout. »

LIEN NEWSMONKEY

Le problème se posera probablement en France…

Alors qu’en sera-t-il à Cholet ? Il était une fois, et même de nombreuses fois, des spectateurs et des carnavaliers qui batifolaient dans une marée de confetti…

En souvenir des dragées, il arrive que des carnavaliers distribuent aussi des bonbons, mais ils pourraient bien être accusés de causer des caries !

Et bientôt, il ne sera plus possible d’inviter « la Belle au Bois dormant » sur un char. Une juriste britannique, soutenue par des pédagogues,  démontre que le baiser final du conte n’est pas consenti : il faut donc le faire interdire.

À n’en pas douter, les fêtes carnavalesques y laisseront les plumes de leur liberté, et pas que les carnavals…

Qu’en pensez-vous ?

Auteur: La rédaction

Partager sur

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *