System'D - Association
Carnaval de Cholet

Tout sur System’D , Les Actualités du Carnaval de Cholet, Photos et Videos ! (Qui sommes nous ?)

System’D – le thème pour 2017

System’D fourbit ses outils pour la centième édition du Carnaval de Cholet !

Le thème du char de System’D pour 2017 ?

À l’occasion de cette centième édition du carnaval, en 2017, comment ne pas évoquer la longue épopée des carnavaliers de Cholet ? Une épopée qui commence très loin dans le passé, parfois dans la paille. Si les exigences esthétiques sont toujours les mêmes, aujourd’hui, le carnaval doit beaucoup à la numérisation et aux logiciels.

Le char s’intitulera : « Toujours Rebelles ».

Pourquoi ce titre « Toujours Rebelles » ?

Leur histoire le prouve, les carnavaleux, puis les carnavaliers, ont toujours fait front contre l’adversité et les aléas.

Qu’il s’agisse des guerres et de leurs conséquences désastreuses, ils ont su rendre le sourire à leurs concitoyens quand le deuil pesait encore lourdement sur les populations.

Qu’il s’agisse des crises économiques. Celle qui affecta particulièrement les Mauges en 1935, imposa l’arrêt – provisoire – de la Mi-Carême. Malgré tout, les carnavaliers bravèrent les interdits et la rigueur des jours mauvais.

Qu’il s’agisse d’incompréhensions. La plus célèbre conduisit « l’Amicale des carnavaliers » toute récente à mener seule la réalisation de la Mi-Carême de 1959 puis à « s’expatrier » en 1960 et 1961.

Qu’il s’agisse des conditions climatiques hostiles : froid, neige, grêle… Une des douches la plus mémorables noya le carnaval de jour de l’année 2000, public et carnavaliers, ce qui n’empêcha pas les chars d’être prêts pour le carnaval nocturne 6 jours plus tard.

Bien d’autres soucis auraient pu leur faire baisser les bras.

Aujourd’hui, d’autres menaces sont suspendues au-dessus de nos fêtes, quelles qu’elles soient. Pourtant, l’aventure continue…

Affiche et programme 1930

Comment le char racontera-t-il cette histoire ?

Un char sur un char…

Un char comme autrefois, tirés par des bœufs, mais les bœufs d’aujourd’hui sont OGM, métalliques et informatisés. Jusque dans les années 30, les plateaux de chars avançaient grâce à de grandes roues de charrettes, avant de passer progressivement à des roues moins hautes, plus confortables, avec des pneus.

Sur ce petit char, une hydre : elle symbolise ce carnaval qui s’est toujours renouvelé, capable de revivre perpétuellement.

L’hydre porte 5 têtes de dimensions différentes. Elles ressemblent à des carnix, instruments de musique gaulois.

Chevauchant cette hydre, l’actuelle et fringante mascotte des carnavaliers, assise sur un mouchoir de Cholet, mène l’aimable monstre. Depuis toujours, ce sont les carnavaliers qui tiennent les rênes et conduisent le carnaval. Et notre cavalier brandit les outils indispensables d’un bon « chariste » : marteau et pinceaux.

L’arrière du char évoque les granges du passé où les carnavaleux élaboraient leurs chars, parfois même à ciel ouvert. Ainsi l’hydre porte-t-elle sa maison comme un escargot porte la sienne. Le carnaval se déplace aussi lentement que lui.

Les cheminées et la charpente métallique évoquent l’histoire industrielle de Cholet, déjà mise à l’honneur sur l’affiche de la Mi-Carême de 1930. (On ne se souciait guère de la pollution en ce temps-là : l’abondance de fumée était un signe de réussite économique). Le char est majestueusement encadré par ces cheminées avant de s’offrir aux regards des spectateurs.

Le feu, suspendu comme des bouquets de fleurs, symbolise les épreuves infernales que le carnaval a traversées. Il en ressort par un portail largement ouvert au public. Feu et carnaval mêlés, une tradition encore plus ancienne que la Mi-Carême de Cholet.

 

Rebelles toujours

De la mi-juillet à septembre 2016

C’étaient les vacances et enfin, le soleil que les mois de mai et juin n’avaient fait paraître qu’avec parcimonie.

C’est à la mi-juillet que fut conçu le projet et lancée la construction de la maquette du char 2017 de System’D.

Au cours des semaines à venir, nous allons vous conter sa réalisation alors que commencera, grandeur réelle, l’aventure du char 2017.

D’avance, souhaitons à tous une bonne préparation de cette centième ! Et pour commencer, un bon départ vers Vitré de « Qui t’es, toi, pour juger ? », ensuite une bonne assemblée générale, le samedi 10 septembre 2016.

 

Auteur: La rédaction

Partager sur

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *